Revue de presse

Revue de presse

30 avril 2020 Non classé 0

La problématique portée par l’Association fait des émules.

Vous trouverez ci-dessous différents articles de presse relayant une position quasiment unanime.

Le Monde, 29 avril 2020, F. Desriaux et P. Karim Felissi : « Olivier Véran a adressé un “bras d’honneur” aux “soldats” de la République, en première ligne dans la lutte contre la pandémie »

On peut applaudir les soignants tous les soirs à 20 heures, louer, à chaque intervention présidentielle, l’engagement des caissières, des policiers ou encore des auxiliaires de vie dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et les services d’aide à domicile, et « en même temps » ne pas assumer le devoir de reconnaissance de la Nation lorsque cet engagement tourne mal.

En déclarant devant l’Assemblée nationale que seuls les soignants pourraient bénéficier d’une indemnisation automatique au titre des maladies professionnelles s’ils ont été malades du Covid-19, le ministre de la santé, Olivier Véran, a adressé un véritable « bras d’honneur » aux « soldats » de la République, en première ligne dans la lutte contre la pandémie (voir « Questions au gouvernement », vidéo de l’Assemblée nationale).

Les Echos, 30 avril 2020, L. De Comarmond : « Les syndicats demandent la reconnaissance du Covid-19 en maladie professionnelle »

Comme les autres, la CFDT « refuse une approche en silo qui distingue les travailleurs selon leur appartenance à un métier ou un corps d’activité » . Lors de la conférence téléphonique, vendredi dernier, avec la ministre du Travail, son leader, Laurent Berger, est revenu à la charge pour demander que le coronavirus soit reconnu comme maladie professionnelle « pour tout le monde ».
Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, son homologue de la CGT, Philippe Martinez, demandait aussi le « classement automatique en maladie professionnelle […] pour tous les travailleurs » . Force ouvrière, la CFTC, l’Unsa… Tous ont mis le sujet sur la table.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *